LTS TEX

lts-tex-small

Dans une économie de marché où le secteur des transactions parallèles avoisine les 60%, le secteur textile est l’un des plus concernés par cette concurrence déloyale en provenance de tous pays tels :

  • Les pays Européens par l’arrivée de produits finis de dernière mode dans des valises non déclarées,
  • Les pays comme la Chine, l’Inde, l’Indonésie parmi les plus marquants, produisant dans des conditions tarifaires imbattables, vu le niveau des salaires locaux et sans protection sociale, à l’aide d’une industrie ancestrale ayant une prolifération de main-d’œuvre qualifiée, grâce à l’héritage de plusieurs siècles dans la maîtrise du métier, fabriquent les produits textiles à des prix imbattables, sans compter leur capacité de cultiver la matière première localement. (coton, soie, jute, etc…)

Cette concurrence a forcé l’arrêt en Algérie d’un secteur de production textile très mécanisé et structuré, qu’il s’agisse du secteur public ou du secteur privé.

Devant cette situation déplorable, LTS TEX, a décidé de s’installer dans les créneaux porteurs à savoir :

  • L’importation de vêtements finis d’origine très compétitive (la Tunisie, l’Inde et le Pakistan, et prochainement de pays Africains, où les marques les plus renommées se sont maintenant installées pour fournir des vêtements depuis la matière première jusqu’à la finition dans le cadre de partenariats avec des marques mondialement connues.)
  • Le développement de « franchises », à travers un réseau de magasins spécialisés.
  • L’importation de matières premières et des fils et tissus, en provenance des pays producteurs, aux conditions de compétitivité incomparables, pour livrer à l’industrie encore active dans certains secteurs en Algérie

LTS TEX qui a commencé par lancer une marque connue de sous-vêtements fabriqués en Tunisie, pour les importer et les distribuer en Algérie, puisqu’il n’y a pas de droit de douane entre les deux pays, se propose un programme ambitieux, dans ce secteur très concurrentiel,  tel qu’énoncé ci-dessus.